Votre contact

Départements : 27, 28, 37, 41, 45, 75, 76, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95

Président :
M. Jean-Marie KERHERNO


Secrétaire Général :
Mme Lucie FOURCIN

Adresse :
13 rue Abel
75012 PARIS

Coordonnées : 
Tél. : 01 46 28 89 00
Fax : 01 43 42 93 16
parisiledefrance@scopbtp.org


Dossiers


En bref

Le 18/05/2018 - Dourdan : le château médiéval retrouve son accès au donjon

Le pont a dû être remplacé pour des raisons de sécurité, condamnant la tour du château à être isolé du reste du domaine depuis un mois.

Les Charpentiers de Paris s’y sont engagés : le donjon du château de Dourdan sera de nouveau accessible pour la grande fête médiévale, les 2 et 3 juin prochains. Depuis la mi-avril, cette tour datant du XIIIe siècle est privée de sa passerelle, qui permet pourtant de la relier à la terre ferme. Une décision prise pour des raisons de sécurité.

« Ce n’est évidemment pas la passerelle d’origine, qui était à l’époque un pont-levis, raconte Isabelle Mitton-Famié, la conservatrice du musée du château. Au XVIIe siècle, le duc de Sully a décidé de la supprimer et de faire remblayer le fossé. Ce n’est qu’en 1977, lors de la restauration de la forteresse, que les architectes ont retrouvé son emplacement et, qu’en accord avec les Bâtiments de France, elle a été remise en place. »

Le poids des années, la pluie et les fientes des pigeons n’ont pas épargné cette structure en bois qui avait déjà été restaurée une première fois en 2002. Pour éviter tout risque d’accident, la municipalité a donc décidé de la changer.

Une structure qui devrait durer au moins 30 ans

Depuis mercredi, les menuisiers sont sur le site pour reconstruire, planche par planche, la passerelle. Les ouvriers font des allers-retours, portant à bout de bras ces imposantes poutres avant de les disposer sur l’ouvrage. Petit à petit, elle reprend corps avec ce chantier à 54 000 € financé par la ville.

« Le travail a d’abord été réalisé dans nos ateliers, explique Sébastien Roger, le directeur des travaux. Avant de démonter l’ancienne structure, nous avons réalisé un plan détaillé afin de la refaire à l’identique. Nous avons numéroté toutes les pièces pour savoir où elles devaient être installées. Maintenant, il s’agit surtout d’un travail de mécanicien où il faut réaliser un assemblage minutieux. »

Pour éviter que le temps n’abîme aussi vite ce nouveau pont, les Charpentiers de Paris ont joint à la structure des morceaux de métal permettant de mieux évacuer l’eau qui tomberait dessus. « Il faudra aussi un entretien régulier, préconise Sébastien Roger. Si tout est bien respecté, elle pourrait durer au minimum 30 ans. »

Les visiteurs, qui peuvent admirer le travail des charpentiers, n’ont plus qu’à se montrer patient. D’ici quelques jours, ils pourront de nouveau découvrir le donjon. « Depuis qu’il n’est plus accessible, nous avons eu beaucoup d’annulations, confie la conservatrice du musée du château qui a accueilli en 2017 plus de 22 000 visiteurs. Il a été construit juste après celui du Louvre, dont il nous reste que des vestiges, contrairement à ici. Les gens viennent spécialement pour le voir, c’est la pièce maîtresse du château. »

18/05/2018

Lire l'article sur le site leparisien.fr

 

Retour à la page de la Fédération Ile-de-France Haute-Normandie Centre
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :