Votre contact

Départements : 14, 22, 27, 29, 35, 44, 49, 50, 53, 56, 61, 72, ,76, 85

Président :
M. Philippe CHOQUET

Secrétaire Général :
M. Xavier DUVAL

Adresse :
7 rue Armand Herpin Lacroix - CS 73902
35039 Rennes
Cedex

Coordonnées :
Tél. : 02 99 35 28 45
Fax : 02 99 35 05 15
ouest@scopbtp.org

En bref

Le 01/09/2014 - La Roche-sur-Yon. Incendie chez PPRV : 47 salariés privés de travail

 
Drôle de rentrée pour la cinquantaine de salariés de l'entreprise de peinture PPRV. Leurs locaux sont partis en fumée ce week-end. Les enquêteurs n'excluent pas une piste criminelle.
 
À l'intérieur de ce qui reste de l'entrepôt de PPRV, des carcasses de voitures calcinés, des objets difficiles à identifier et des poutres métalliques déformées par la chaleur.
 
Il ne reste quasiment plus rien des 1 000 m2 de l'entreprise de peinture PPRV, au 109 du boulevard d'Italie : quelques murs privés de leur ossature métallique, qui tiennent par l'opération du saint-esprit, des objets calcinés bien difficiles à identifier et des carrosseries noircies par les flammes. Dans la nuit de vendredi à samedi, un violent incendie a détruit en quelques minutes l'entrepôt (dimanche Ouest-France du 31 août et ouest-france.fr) et tout ce qu'il contenait : véhicules, matériel et stocks de peinture. Au beau milieu de la nuit, totalement sonné, l'un des chefs d'équipe prenait conscience de l'ampleur de la catastrophe. « Qu'est-ce qu'on va devenir ? », s'interrogeait-il devant la carcasse fumante de ce qui était son outil de travail.
Jointe par téléphone, dimanche après-midi, la présidente du conseil d'administration, Karine Couton indique qu'une réunion est programmée ce matin avec l'ensemble des salariés. « On va tout faire pour repartir », assure-t-elle sobrement.

Une piste criminelle ?

De son côté, la police fait le maximum pour déterminer les causes de cet incendie. Les investigations menées par la brigade scientifique et technique ont été rendues difficiles par la configuration des lieux. Les murs, qui ne reposent plus sur aucune structure solide, présentent encore un risque d'effondrement. Difficile de chercher des indices dans ces conditions.
 
Néanmoins, les premiers éléments en leur possession incitent les enquêteurs à se pencher sérieusement sur une piste criminelle. « Certains détails laissent à penser qu'une personne était présente au moment ou l'incendie s'est déclenché », indique le substitut du procureur de la République. « Mais rien, à cette heure, ne confirme de manière certaine la thèse d'un incendie volontaire », précise-t-il.

Une coopérative ouvrière

La société PPRV avait déjà fait parler d'elle dans les médias, mais à la rubrique économique. En effet, Papier peint ravalement vitrerie (PPRV) est l'une des plus anciennes coopératives ouvrières du Pays yonnais. En 1975, suite au dépôt de bilan de leur entreprise, sept salariés avaient investi 30 000 francs chacun pour conserver leur emploi. En 2013, PPRV comptait 48 salariés et affichait un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros. Elle travaille pour les particuliers, les collectivités locales, les administrations et assure l'entretien de HLM. La société possède également un entrepôt à Legé, qui lui permet d'assurer des chantiers dans la région nantaise.
 
Comme toutes les entreprises du bâtiment, PPRV n'a pas échappé aux affres de la crise. « Les prix sont tirés vers le bas, on souffre », confiait en mai 2013 le directeur général de l'époque, Jean-Pierre Lucas, dans nos colonnes. « Mais avec les réserves impartageables, la pérennité de l'entreprise est assurée. »
 
Aujourd'hui retraité, Jean-Pierre Lucas a été remplacé dans l'organigramme par Michel Bibard, lui aussi désigné par les salariés. Assurer la pérennité de l'entreprise, c'est également le défi à relever pour le nouveau dirigeant. Mais pour des raisons bien différentes cette fois-ci.
 

Voir l'article sur le site de ouest-france.fr

Retour à la page de la Fédération Ouest
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :