Votre contact

Départements : 14, 22, 29, 35, 44, 49, 50, 53, 56, 61, 72, 85

Président :
M. Philippe CHOQUET

Secrétaire Général :
M. Xavier DUVAL

Adresse :
7 rue Armand Herpin Lacroix - CS 73902
35039 Rennes
Cedex

Coordonnées :
Tél. : 02 99 35 28 45
Fax : 02 99 35 05 15
ouest@scopbtp.org

En bref

Le 29/04/2018 - Evellys. Le calvaire de Kersuho a retrouvé sa place et son éclat

Victime du remembrement, dans les années 1950, et longtemps oubliée, la croix a repris place, dans la campagne de Remungol, au carrefour des villages de Rochenic et Kersuho. De nombreux riverains et acteurs de la restauration du calvaire ont assisté à sa bénédiction,à Evellys, samedi 28 avril 2018 .

Démolie dans la vague du remembrement à la fin des années 1950, la croix de Kersuho a d’abord été laissée en morceaux au bord d’un champ, d’ailleurs désigné au cadastre, comme Champ de la croix. C’est un riverain, Raphaël Corrignan, qui prit soin, quelque temps après, de récupérer les morceaux enfouis sous les souches d’arbres également abattus.

André Guillemet, aujourd’hui maire délégué de la commune, décidait, il y a trente ans, de mettre ces vestiges à l’abri des services techniques municipaux, dans l’idée de remonter un jour le calvaire. « L’entreprise n’aurait sans doute jamais abouti sans la persévérance de Jacques Guillemet, conseiller municipal, qui s’est attelé à la tâche au début de ce mandat », souligne le maire. La commune avait confié les restes de la croix à Pierre Floc’h, tailleur de pierre réputé à La Chapelle-Caro. « Lorsque le conseil municipal a donné son accord pour la restauration, en 2014, Pierrre Floc’h venait de céder son affaire à un repreneur, lequel a déposé son bilan peu après. Nous ne pouvions pas récupérer notre croix… » Finalement, les anciens salariés ont obtenu le droit de relancer l’entreprise sous forme d’une Scop, la Pierre à l’Œuvre, et le travail de restauration a pu être réalisé.
 
Une pierre datée de 1678
Le monument de granit se dresse désormais sur un nouveau socle à quelques mètres de son emplacement d’origine, au carrefour des villages de Kersuho et Rochenic, ouvert au sud sur un large panorama.La table, le support du fût, et la majeure partie de la croix qui arbore un Christ et une Vierge, sont d’origine. Le support lui-même est gravé d’une date, 1678, et d’une inscription qui reste mystérieuse.
De nombreux riverains étaient présents samedi 28 avril 2018, pour une bénédiction du calvaire par le père André Kerdal.
 
29/04/2018
 
Retour à la page de la Fédération Ouest
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :