Votre contact

Départements : 14, 22, 29, 35, 44, 49, 50, 53, 56, 61, 72, 85

Président :
M. Jany PERONNET

Secrétaire Général :
M. Pierre FONDARD

Adresse :
La Maison des Scop de Poitou-Charentes
7 bis rue Sainte Claire Deville
79000 NIORT

Coordonnées :
Tél. : 05 49 73 37 79
Fax : 05 49 73 16 20
scopbtp-poitou@scop.coop

En bref

Le 25/05/2013 - Les ventes de chanvre en pleine croissance

Le chanvre est de plus en plus utilisé dans le bâtiment. Pour son intérêt écologique et son coût. Une rencontre sur la question était organisée jeudi à l’ESIP.

François Michaud, qui cultive le chanvre à Thuré, voit la demande augmenter au fil des années.

L'utilisation du chanvre dans le bâtiment reste encore marginale mais tend à se développer. Surtout pour la rénovation. 
Cluster Eco-habitat, réseau d'acteurs de l'éco-construction, organisait jeudi, à l'ESIP de Poitiers, des rencontres et conférences sur le sujet. Elles venaient clore un projet collaboratif dont la finalité consistait à définir les performances de ce matériau. Un matériau qui séduit de plus en plus.

« La filière se structure, la demande en éco-matériaux est croissante, particulièrement pour le chanvre, remarque Damien Marchand, chef de projets chez Cluster. Parce que c'est une filière courte, au bilan carbone excellent et qu'il y a un aspect militant à son utilisation… »

" Beaucoup pensent encore qu'il s'agit d'un produit de luxe "

La culture du chanvre présente l'avantage de ne pas forcément nécessiter d'apport de produits phytosanitaires, ne demande pas d'irrigation. On l'utilise sous deux formes, la laine de chanvre et la chènevotte qui entre dans la composition de bétons, avec de la chaux par exemple. 
François Michaud, agriculteur à Thuré, membre de l'association Ecochanvre86 cultive, transforme et vend sa production en direct, à des particuliers dans 90 % des cas. « La tendance est toujours à l'augmentation. Entre 2007 et 2013, j'ai multiplié mes ventes par deux, explique-t-il. Beaucoup pensent encore qu'il s'agit d'un produit de luxe mais il reste moins cher que la laine de roche par exemple. » La laine de chanvre coûte entre 11 et 17 euros le m² selon l'épaisseur de l'isolation. « Quand on l'utilise en enduit, cela revient un peu plus cher que d'autres produits, précise Stéphane Racaud, de Chaux & Co, à Jaunay-Clan qui utilise maintenant le chanvre dans un quart de ses chantiers. Mais il présente l'avantage d'être plus performant du point de vue de l'isolation en été, en assurant un meilleur confort qu'une laine minérale. » Seul inconvénient, sa mise en œuvre en enduit, plus compliquée que celle d'autres matériaux.

Voir l'article sur le site de nouvellerepublique.fr

 

Retour à la page de la Fédération Poitou-Charentes
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :