Votre contact

Départements : 01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74

Président :
M. Franck PROUTEAU

Secrétaire Général :
M. Hervé LAFARGE

Adresse :
Immeuble WOOPA
10 avenue des Canuts
69120 VAULX-EN-VELIN

Coordonnées :
Tél. : 04 78 53 08 06
Fax : 04 72 34 88 46
rhone-alpes@scopbtp.org

En bref

Le 13/11/2017 - La Scop sur la voie de la réussite

En octobre 2015, la SAS Toitures montiliennes, connaissant des difficultés, est placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Romans. Des salariés préparent un projet de reprise sous la forme d’une Scop.Leur dossier convainc la justice. Pratiquement deux ans plus tard, nous sommes retournés les voir.

Deux ans après la reprise de la société Toitures montiliennes par neuf salariés devenus actionnaires, TM Scop dit avoir « réussi la phase de redémarrage » de l'activité. Le gérant, Pierre Defosse, parle d'une équipe soudée par l'ambition commune de sauver cette boîte spécialisée dans la charpente, la couverture et la construction bois.

Deux années qui n'ont pas été faciles : « Il a fallu regagner la confiance de nos clients» en maintenant la qualité du travail, bien sûr, puis en faisant savoir qu'une page s'est tournée avec un site internet moderne et un nouveau logo, des interventions dans la presse...

Plus forts à plusieurs

L'essentiel de l'activité de Toitures montiliennes se fait en dehors du bassin montilien: «Nous travaillons très bien avec la Région Paca et avec le monde viticole. » La Côte d'Azur, Marseille et Lyon sont également d'importants marchés : « Nous allons par exemple construire un immeuble à structure bois de quatre étages pour Nexity (l'un des leaders de l'immobilier français, N.D.L.R.) à Marignane. »

Un beau contrat décroché en partie grâce à l'alliance de TM Scop avec une Scop marseillaise spécialisée dans le même métier: «A deux, nous pesons 10 millions d'euros de chiffre d'affaires et 70 collaborateurs : on groupe nos forces pour être crédibles face aux poids lourds du secteur. » Sans cela, Toitures montiliennes (28personnels et 3,5 millions de chiffre d’affaires) n'aurait pas pu rivaliser.

Moins de marchés publics, davantage de particuliers

La Scop a également réorganisé l'éventail de son activité. Elle a réduit la part des marchés publics de 70% à 50% de façon à moins dépendre de leur fluctuation (et de ne pas répéter d'éventuelles erreurs du passé).

Parallèlement, elle a développé le marché des particuliers « qui n'existait pas avant » à hauteur de 10 %. Certains auront peut-être aperçu, par exemple, la marque sur trois chantiers privés dans le centre-ville de Montélimar.

Quant au format de la Scop qui laisse parfois le monde économique dubitatif, Pierre Defosse en est satisfait : « Ça ne marche sans doute pas pour tous les secteurs. De notre côté, nous avions travaillé pendant six mois à sa préparation avant de soumettre notre projet au tribunal. C'est peut-être une différence. Et puis, bien qu'il y ait plusieurs actionnaires, il faut un capitaine dans le bateau. »

13/11/2017

Lire l'article sur le site du dauphine.com

 

 

Retour à la page de la Fédération Rhône-Alpes
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :