Votre contact


Départements : 09, 11, 12, 30, 31, 32, 34, 46, 48, 65, 66, 81, 82

Président :
M. Patrick ROUAIX

Secrétaire Général :
Mme Véronique MALECKI

Adresse :
Parc du Canal, Napa Center
Bât A
3, rue Ariane
31520 Ramonville st Agne

Coordonnées :
Tél. : 05 61 00 20 18
sudouest@scopbtp.org

En bref

Le 23/01/2015 - Ces «pros» du métal savent tout faire

Après le dépôt de bilan de la société de ferronnerie pour laquelle ils travaillent en 2005, Christophe Rodrigues et Yann Tardos créent une coopérative : Sud Métal.

Située dans la zone d'activité de l'Estagnol à Carcassonne, la société coopérative et participative Sud Métal s'est installée il y a10 ans.

Les deux ferronniers travaillent le métal dans l'ancien entrepôt de l'entreprise Barbès.

Suite à la cessation de l'entreprise de ferronnerie pour laquelle ils étaient employés en 2005, Christophe Rodrigues et Yann Tardos se sont lancés à leur compte. Métallier et ferronnier de formation, le premier complète ses compétences avec une formation de chaudronnier. Il explique simplement que leur travail est «très diversifié». Et pour cause, ils proposent des services de ferronnerie, soudent tous les types de métaux (aluminium, inox, fonte, acier, etc.) pour des professionnels et des particuliers.

La seconde Scop de la ville

Bénéficiaires d'aides de Carcassonne Agglo, ils ont choisi de monter une coopérative, comme l'avaient fait les salariés de Pilpa, rebaptisée La Fabrique du Sud (glaces La Belle Aude). Un mode de fonctionnement qui permet aux deux spécialistes des métaux d'avoir le même statut et de toucher les mêmes revenus. Depuis le mois d'octobre dernier, ils ont pu, grâce au bon fonctionnement de ce modèle, accueillir un apprenti, qui les assiste au quotidien.

Ayant récupéré le carnet d'adresses qu'ils s'étaient constitué avant leur licenciement, ils se sont vite créé «un cercle, qui s'élargit logiquement depuis», explique Christophe Rodrigues.

Il poursuit : «Aujourd'hui, 40 % de notre clientèle est composée de particuliers, contre 60 % de professionnels». S'ils travaillent pour des grandes entreprises telles qu'EDF, Vinci ou les Autoroutes du sud de France, ils réparent aussi des clôtures, des portails, et autres objets du quotidien des particuliers. Ils se déplacent même pour effectuer des réparations.

«Tout est fait sur mesure», explique Christophe Rodrigues, pointant du doigt un fauteuil roulant à l'entrée de l'entrepôt, qui doit être ressoudé. Et de rajouter : «Nous allons du travail de précision aux gros travaux». Son collaborateur, qui a le statut de cogérant, explique qu'ils ont «les mêmes fonctions, malgré le fait que Christophe gère plus l'administratif, qu'il est difficile de diviser».

Actuellement locataires de l'entrepôt dans lequel ils procèdent aux réparations et qui loge trois entreprises, ils ont pour projet d'acheter, ce qui leur permettrait de s'agrandir et, surtout, d'avoir un lieu de travail plus confortable.

Lire l'article sur le site de la depeche.fr

23/01/2015

Retour à la page de la Fédération Sud-Ouest
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :