Votre contact


Départements : 09, 11, 12, 30, 31, 32, 34, 46, 48, 65, 66, 81, 82

Président :
M. Patrick ROUAIX

Secrétaire Général :
Mme Véronique MALECKI

Adresse :
Parc du Canal, Napa Center
Bât A
3, rue Ariane
31520 Ramonville st Agne

Coordonnées :
Tél. : 05 61 00 20 18
sudouest@scopbtp.org

En bref

Le 10/12/2015 - EDF Atelier Innovation 2 : La « croissance verte » mobilise les entrepreneurs

Le premier « Atelier de l’innovation » en Ariège, organisé mardi dernier par l’agence EDF Vallées des Pyrénées près de Foix, a tenu toutes ses promesses. Plus de 100 participants, parmi lesquels de nombreux artisans et chefs de PME-PMI du département, y ont débattu des opportunités de « croissance verte ».

Mardi soir, le charmant domaine des Tourniès, situé à Serres-sur-Arget à proximité de Foix, avait des faux-airs de COP21* : les chefs d’Etat en moins, la convivialité en plus… Les lieux abritaient en effet le premier « Atelier de l’innovation », organisé dans le cadre du programme « Une rivière, un territoire » d’EDF avec le soutien de nombreux partenaires institutionnels et économiques locaux et régionaux. Avec un triple objectif, comme le rappelait Marie Fabre, chargée de développement tau sein de l’agence EDF, lors de la présentation inaugurale : « Il s’agit non seulement de sensibiliser les artisans et responsables de PME-PMI du secteur aux opportunités de croissance verte, de partager les bonnes pratiques et les retours d’expérience, mais aussi de mettre en réseau ces entreprises avec les acteurs institutionnels qui peuvent les accompagner dans cette démarche. »

Une nouvelle donne, entre dispositifs contraignants et mesures incitatives

Représentante de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), Jocelyne Blaser a rappelé en introduction les dispositions de la Loi de transition énergétique (promulguée en août dernier). Ses objectifs – de réduction des dépenses énergétiques, de renforcement de l’indépendance énergétique mais aussi de créations d’emplois en croissance verte - visent notamment des secteurs-clés comme le bâtiment et les transports. Entre mesures contraignantes et incitatives (aides d’Etat et accompagnement par des organismes spécialisés). Sur ce dernier point, plusieurs intervenants sont venus apporter lors de la soirée des informations concrètes aux participants : Gilles Lauvray de l’ALEDA sur les dispositifs fiscaux, Jérôme Llobet de l’ADEME sur les certificats d’économie d’énergie et sur l’amélioration de la compétitivité par une meilleure maîtrise énergétique, Julien Bourdon de la CCI sur l’accompagnement « Objectif Energie »… Sans oublier d’évoquer différents projets d’envergure en cours de finalisation comme l’Usine du futur au plan national, présenté par Hervé Serres de MADEELI, ou l’Opération Eco-Défi au plan régional et départemental, évoqué par Marianne Charles de la Chambre des métiers de l’Ariège.

Retours d’expériences : de l’artisan indépendant à l’entreprise d’une centaine d’employés

Lors des deux ateliers, menés parallèlement et dont l’un était dédié aux artisans tandis que le second s’intéressait aux PME-PMI, plusieurs témoignages ont également permis de profiter de retours d’expériences variées : de l’artisan indépendant, Jean-Marc Audabram d’Alu Mirepoix, passé en RGE (ce label représente aujourd’hui 80% de son activité) (« Reconnu garant de l’environnement », c’est le cas de 215 entreprises liées au bâtiment en Ariège) aux investissements plus importants. Comme ceux de l’entreprise Mapaero, basée à Pamiers et spécialisée dans la peinture aéronautique : « Nos bâtiments représentent une surface de 6500 m2 et nous avons investi plus de 800 000 euros dans l’installation de panneaux solaires sur 1700 m2, expliquait Philippe Antibe, directeur de production de la société qui compte une centaine d’employés et réalise 40 % de son chiffre d’affaires à l’étranger. Aujourd’hui, cela répond à environ 30 à 40 % de nos besoins énergétiques et si l’on retire la revente d’électricité à EDF et les aides, l’investissement total devrait être amorti en six ans. Et puis, quand les clients viennent visiter notre site, ils portent un intérêt pour ces installations : cela donne une bonne image et ajoute au caractère innovant de notre entreprise. » A noter aussi la présentation de Martial Estèbe (2EI) sur les économies réalisées à la suite de l’installation de deux chaudières bois, avec des taux de retour sur investissement de 5 à 7 ans.

* De fait, l’atelier avait été labellisé COP21 par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’énergie

Chiffres

110  Soit le nombre de participants à « L’Atelier de l’Innovation » (dont Henry Nayrou, le président du Conseil Départemental, et Franck Darthou, le directeur de l’Unité de Production Hydroélectrique du Sud-Ouest)

7 intervenants institutionnels ont participé aux deux ateliers

60 artisans et représentants de PME-PMI ont assisté aux exposés et débats

 Interview : Anouck Pauchard, Couserans Construction

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise?

Couserans Construction est une SCOP (Société coopérative et participative) de BTP basée à Saint-Girons qui compte une soixantaine de salariés. Nous bénéficions des certificats Qualibat pour dix-huit de nos métiers dont sept sont également en RGE. Depuis 2012, nous sommes également évalués ISO 26000, une démarche de responsabilité sociétale qui touche au développement durable en termes d’environnement mais aussi économique et social (maintien des emplois et de l’activité) sur notre territoire.

Quels sont les retours de vos clients concernant cet engagement vert ?

Tout d’abord, nous œuvrons pour que cette partie sociétale et environnementale soit reconnue dans les choix qui suivent les appels d’offres publics. Pour que cela devienne un critère déterminant. Concernant le privé, qui représente 50% de notre activité, on voit aussi que les demandes des clients évoluent et l’on observe un changement des mentalités. Certains s’intéressaient déjà à notre organisation en SCOP, au fait que les bénéfices aillent à l’ensemble des salariés : désormais, la facette environnementale joue également… A travers ce type d’engagement, le territoire est le premier bénéficiaire en termes d’environnement mais aussi d’emplois.

Quel regard portez-vous sur des évènements comme « L’Atelier de l’innovation » ?

Nous sommes très preneurs de ce genre d’évènements qui nous permettent de rencontrer de nouvelles personnes sensibles à ces thématiques mais aussi de communiquer sur nos méthodes, sur les « bonnes pratiques » à mettre en œuvre… On est donc toujours à recherche de ce type de rendez-vous.

Christian Caussidéry, directeur de l’agence Vallées des Pyrénées

« Pour EDF, cet évènement est une première. Le fort taux de mobilisation et la richesse des échanges est le résultat d’une collaboration de plusieurs mois avec tous les partenaires. Forts de cette réussite collective, nous souhaitons rester sur cette dynamique en reproduisant cet évènement sur d’autres territoires du massif et donnant une suite en Ariège en fonction des opportunités. Nous sommes tous convaincus que la création d’activités et d’emplois passera demain par une collaboration étroite entre tous les acteurs et, en ce sens, le territoire peut compter sur le soutien d’EDF. »

Lire l'article sur le site de ladepeche.fr

10/12/2015

Retour à la page de la Fédération Sud-Ouest
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :