Logo SCOPBTP
Scop BTP
 
Actualités

Actualités

  • 24/11/2016

    Jacques PETEY nommé Trésorier de la Confédération Européenne des Coopératives (CECOP)
     
    Jacques Petey, Président de la Fédération des SCOP du BTP, a été nommé Trésorier de la CECOP, Organisation européenne interprofessionnelle des Coopératives basée à Bruxelles. Cette nomination de J. PETEY en qualité de Trésorier, mandat majeur au sein de la CECOP, consacre la reconnaissance de la Fédération des SCOP du BTP au niveau européen et les ambitions de la Fédération pour défendre les intérêts des SCOP du BTP notamment au niveau de la Commission européenne.
     
    Jacques PETEY, géomètre de formation a débuté sa carrière dans l’entreprise Joyeux Frères (1970-1974)  avant d’intégrer la Coopérative de Travaux Publics Union Travaux (1974-1979). Directeur de la SCOP de Travaux publics La Moderne (1979-1992), il devient Pdg de La Moderne (1992-2013). Président de la Fédération parisienne des SCOP du BTP (1999-2004), puis Vice-président de la Fédération nationale des SCOP du BTP (2000-2004), il est élu en 2004 Président de la Fédération nationale des SCOP du BTP et réélu en 2008 et 2013. Il est par ailleurs, Membre du conseil de surveillance de Btp Banque, Administrateur du conseil d’administration de l’Ucf congés payés Btp (depuis 2004), Administrateur du conseil d’administration Sma Btp (assurances), Administrateur du conseil d’administrateur Sma Vie Btp (assurances, Administrateur de la Sgam Btp (assurances) et  Administrateur du comité stratégique de la Sgam Btp (assurances).
     
    CECOP est la Confédération européenne des coopératives industrielles et de services. Fondée en 1979 à Manchester, elle affilie 26 membres dans 15 pays européens y inclut des organisations qui promeuvent les coopératives et confédérations ou fédérations de coopératives représentant 50 000 entreprises employant 2,3 million de travailleurs.
     
    Elle représente : 35 000 coopératives de travail associé caractérisées par le fait que la majorité de leurs travailleurs en sont membres-propriétaires. 12 000 coopératives sociales employant 270 000 travailleurs, spécialisées dans la fourniture de services d’intérêt général (services sociaux, environnementaux, éducatifs, culturels) et la réinsertion par le travail de personnes désavantagées ou marginalisées, 2000 entreprises propriété des travailleurs qui ne sont pas des coopératives mais y ressemblent fortement. Au sein de ce type d’entreprise les membres travailleurs contrôlent l’entreprise de façon démocratique et en sont propriétaires. Elles n’existent qu’en Espagne et portent le nom de Sociades Laborales. Enfin, elle représente 1000 coopératives de producteurs indépendants : coopératives crées par des producteurs indépendants de biens ou services.
     
    Plus de 95 % des entreprises du réseau CECOP sont des PME. On trouve également plusieurs groupes coopératifs horizontaux importants qui, à leur tour, sont constitués principalement de PME : en Italie, on peut citer le groupe CGM pour les coopératives sociales. Un autre exemple bien connu est celui du groupe basque Mondragon, employant 74 000 travailleurs, ce dernier est le 7e groupe entrepreneurial espagnol.
     

    separateur