Les Scop à l'Elysée!

 

Une délégation de coopératives ont été reçues le 31 octobre dernier à l’Élysée par le président de la République, François Hollande, et le ministre en charge de l’ESS, Benoît Hamon, pour une réunion sur l’économie sociale et solidaire. L’objectif de cette rencontre ? Écouter les témoignages d’acteurs concernés par les principaux aspects du projet de loi ESS, en l’occurrence : les groupes coopératifs, la valorisation des Scic, le statut de Scop d’amorçage, le droit d’information des salariés, la sécurisation des CAE et le commerce équitable. Plusieurs Scop et Scic étaient présentes pour cette audition : 3BIS et Cabestan (38), Ethiquable (32), Replic (34), SET corporation (74), Syndex (75) et UTB (93). Le président François Hollande a réaffirmé son soutien au projet de loi examiné au Sénat depuis le 6 novembre et appelé les acteurs à soutenir activement le projet élaboré en concertation avec le secteur. Invité à témoigner sur son expérience de Scop industrielle, reprise à la barre par ses salariés en 2012, Pascal Metzger, dirigeant de SET, a apprécié la forte écoute du président et du ministre : « Les mesures prévues sont emprises de bon sens : elles sont en cohérence avec notre réalité et visent l’efficacité, notamment la notion d’amorçage, intervenant à un moment crucial pour le (re) démarrage d’une activité, moment que nous avons vécu. »