Votre contact

Départements : 28, 37, 41, 45, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95

Président :
M. Jean-Marie KERHERNO


Secrétaire Général :
Mme Lucie FOURCIN

Adresse :
13 rue Abel
75012 PARIS

Coordonnées : 
Tél. : 01 46 28 89 00
Fax : 01 43 42 93 16
parisiledefrance@scopbtp.org


Dossiers


En bref

Le 07/12/2018 - Pour une isolation naturelle

Yann Fromager a créé, il y a trois ans. Une entreprise à Vendôme, où tous les salariés sont actionnaires. Isoscope adopte une démarche environnementale avec l’isolation naturelle.

En cette fin du mois d’octobre, une équipe d’Isoscope a installé un échafaudage au pied d’une maison à Pontlevoy. Le propriétaire de l’habitation a demandé à l’entreprise de refaire toute l’isolation par le toit et de remettre une couverture neuve. Après avoir retiré toute la laine de verre, les spécialistes poseront des panneaux de chanvre, « une plante qui n’a pas besoin de phytosanitaires pour pousser, qui réclame peu d’eau et qui possède de longues fibres faisant ainsi remonter les minéraux à la surface », explique Yann Fromager, 34 ans, gérant d’Isoscope. L’entreprise achète ce produit auprès d’un fabricant vendéen. « Avec ces panneaux de chanvre, le déphasage, c’est-à-dire le temps que va prendre la chaleur à rentrer ou à sortir de la maison, est de 10 h 30. Dernièrement, l’un de mes clients m’a rapporté sa dernière facture de chauffage qui avait baissé de 36 % en un an. » Outre l’utilisation de produits naturels, Yann Fromager, plaquiste depuis 2002 et spécialiste dans l’isolation, avait envie de créer un climat de travail différent des entreprises classiques. « Je cherchais un mode de fonctionnement impliquant les salariés », souligne-t-il. Il a donc opté pour la Société coopérative et participative (Scop). « Nous sommes tous à égalité. Nous sommes tous actionnaires, nous avons tous le même salaire, le même nombre départs sociales et nous prenons les décisions en commun à main levée. On partage les richesses mais aussi les soucis. »
 
Quand Yann Fromager a créé la Scop de charpente-couverture en 2015, il a embauché un charpentier, un manœuvre et un administratif. « Mais ces trois personnes ne sont pas restées. Peut-être n’avaient-elles pas compris le concept. » Il a donc changé son équipe, un an après le lancement de la société. Aujourd’hui, le gérant, responsable juridique, peut compter sur trois charpentiers - couvreurs dont un spécialisé dans les maisons en bois, un apprenti, un plaquiste, un menuisier, un peintre, une secrétaire et un commercial. L’entreprise rayonne dans la région Centre-Val de Loire. « Les salariés savent ce qu’ils ont à faire. Ils peuvent aller directement sur le chantier, sans être obligés de passer tous les matins par le bureau. On travaille en toute confiance, les salariés se sentent ainsi valorisés. »
Avec un carnet de commandes plein pour les quatre à cinq mois à venir, le gérant s’apprête à faire construire un bâtiment de 1.000 m2, à Vendôme, à quelques encablures de son installation actuelle. « Nous sommes trop à l’étroit. Nous venons d’acheter un terrain. L’investissement qui englobe l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit s’élève à 600.000 €. Ce nouveau local devrait être terminé à la fin de l’année 2019. »
 
 
07/12/2018
 
Retour à la page de la Fédération Ile-de-France Haute-Normandie Centre
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :