Votre contact

Départements : 28, 37, 41, 45, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95

Président :
M. Jean-Marie KERHERNO


Secrétaire Général :
Mme Lucie FOURCIN

Adresse :
13 rue Abel
75012 PARIS

Coordonnées : 
Tél. : 01 46 28 89 00
Fax : 01 43 42 93 16
parisiledefrance@scopbtp.org


Dossiers


En bref

Le 22/01/2019 - Les travaux de consolidation des immeubles fragilisés par la violente explosion de gaz il y a dix jours, se sont déroulés avec succès.

 
Ce n’était pas le temps rêvé pour mener cette opération délicate. Dix jours après l’explosion de gaz survenue dans un immeuble de la rue de Trévise (IXe), les travaux de consolidation d’envergure ont démarré ce mardi matin, au moment où la neige et le vent commençaient à s’abattre sur la capitale.
 
Une grue acheminée par convoi spécial sur les lieux où s’est produite l’explosion a pris position dans la rue Sainte-Cécile pour faire passer au-dessus des toits deux poutres métalliques de 12 m de long. Celles-ci ont été posées, côté cour, pour consolider les trois bâtiments ayant subi des désordres de structure majeurs.
 
L’opération, menée par l’entreprise Les Charpentiers de Paris, a été coordonnée par la brigade des sapeurs-pompiers et la préfecture de police de Paris.
 
« Malgré les conditions météorologiques difficiles, cette opération financée par le Ville de Paris s’est déroulée avec succès et les travaux d’étaiement des immeubles des 4 et 6, rue de Trévise et du 13 rue Sainte-Cécile vont pouvoir se poursuivre tout au long de la semaine », se félicite Delphine Bürkli, la maire du IXe présente sur les lieux.
 
Cette étape est cruciale car la police judiciaire va enfin pouvoir pénétrer dans les immeubles pour poursuivre ses investigations sur les causes de l’explosion.
 
Autres conséquences : l’arrêté d’inoccupation pour les 9, rue de Trévise et les 14 et 6 rue Sainte-Cécile va pouvoir être levé et les habitants des 3, 5 et 7, rue de Trévise et du 1, rue de Montyon vont pouvoir commencer les travaux de purge des façades.
 
« Une fois cette opération achevée, les experts et assureurs pourront pénétrer à leur tour dans les immeubles et nous espérons aussi que les habitants pourront récupérer quelques affaires personnelles, accompagnés par les forces de police », précise Delphine Bürkli.
 
Une trentaine d’immeubles impactés
 
La violente explosion survenue le 12 janvier dans ce quartier situé entre les Folies Bergères et les grands boulevards a fait 4 morts, dont deux sapeurs-pompiers et une cinquantaine de blessés, dont 10 étaient dans un état grave. A ce stade des investigations, la piste accidentelle est retenue.
 
Selon le bilan présenté par la maire du IXe lors du conseil d’arrondissement qui s’est tenu lundi soir, une trentaine d’immeubles ont été impactés et près d’un millier d’habitants, d’entreprises et de commerçants sinistrés. Neuf bâtiments resteront inoccupés encore plusieurs mois. Rue de Trévise, les travaux de consolidation ont commencé. 
 
80 entreprises sinistrées dans le secteur
 
L’explosion n’a pas sinistré seulement des centaines d’habitants. 80 entreprises, dont 32 commerces et 8 hôtels, ont été impactés « directement ou indirectement » par la déflagration selon un bilan fourni par la mairie du IXe.
 
Le Mercure et l’Ibis Styles, qui se trouvaient en face de l’immeuble où s’est produite la déflagration, sont fermés pour travaux depuis 10 jours. Le cabinet dentaire qui était installé au numéro 4 de la rue de Trévise est également fermé pour l’instant, tout comme le cabinet d’avocats. La boulangerie et plusieurs restaurants ne sont plus exploités depuis dix jours.
 
Certains sinistrés ont pu reprendre leur activité dans d’autres locaux. La Chambre de commerce et de l’industrie de Paris héberge les 50 salariés de 8 entreprises dans des locaux de la CCIP situés place de la Bourse. Le restaurant Royal Bergère, lui, a mis ses huit employés au chômage technique pour une durée indéterminée.
 
22/01/2019
 
 
Retour à la page de la Fédération Ile-de-France Haute-Normandie Centre
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :