Votre contact

Départements : 28, 37, 41, 45, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95

Président :
M. Jean-Marie KERHERNO


Secrétaire Général :
Mme Lucie FOURCIN

Adresse :
13 rue Abel
75012 PARIS

Coordonnées : 
Tél. : 01 46 28 89 00
Fax : 01 43 42 93 16
parisiledefrance@scopbtp.org


Dossiers


En bref

Le 24/02/2019 - Un nouvel immeuble menace de s'effondrer à Saint-Germain-en-Laye : rue au Pain coupée jusqu'à nouvel ordre

 
Un immeuble menacerait toujours de s'effondrer au numéro 20 de la rue au Pain à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Jusqu'à nouvel ordre, cet axe est fermé à la circulation.
 
 
Les badauds empruntant la rue au Pain, à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), n’ont d’yeux que pour l’immeuble situé au numéro 20. La bâtisse, devant laquelle un périmètre de sécurité a été établi pour empêcher les habitants d’approcher, menacerait de s’effondrer.
 
Un expert constate un risque de péril imminent
 
C’est dans le cadre de la visite de plusieurs bâtiments situés dans le périmètre de l’immeuble du numéro 34 qui menaçait lui aussi de s’écrouler vendredi 22 février, qu’un expert de la préfecture de police a considéré que le numéro 20 présentait un risque de péril imminent. De nombreuses fissures sont visibles sur sa façade.
 
Nombreuses fissures visibles
 
Sur la vingtaine d’immeubles ayant ont fait l’objet d’une évacuation d’urgence de leurs occupants, il est désormais le seul présentant une menace.
 
Les habitants autorisés à récupérer quelques affaires
 
Samedi 23 février, certains des habitants des sept logements qu’il contient ont pu, casque sur la tête et accompagnés par des pompiers, accéder à leur appartement pour y prendre quelques affaires. Personne ne sait encore quand ils pourront reprendre possession des lieux. Les commerces situés au numéro 20 et 22 sont également touchés par cette interdiction d’accès.
 
J’étais à Paris et quand je suis arrivée vendredi, j’ai vu qu’il y avait des pompiers, explique Lina, l’une des locataires. J’ai attendu quelques heures sur place et après quand j’ai compris que cela ne serait pas réglé pendant la nuit, je suis allée à l’hôtel. Maintenant, je vais aller chez des amis, mais avant je vais monter récupérer quelques petites choses dont j’ai besoin, des affaires de rechange. Tout cela crée un peu de stress, car on ne sait pas combien de temps cela va durer. »
 
Devant les barrières, Arnaud attend également son tour pour pouvoir accéder, pour quelques minutes, à son appartement.
 
« C’est un ami pompier qui m’a appelé vendredi pour me dire qu’il y avait une intervention. La police nous a donné la procédure à suivre et les numéros d’urgence et nous avons été informés qu’un gymnase avait été mis à disposition. De mon côté, j’avais plusieurs solutions de replis. C’est embêtant, mais c’est des choses qui peuvent arriver. Nous avons été très bien informés et suivis par les représentants de la Ville, les pompiers ou la police. Il n’y a rien à redire. »
 
 
Un dispositif d’accueil de la Ville
 
Tout au long de ce samedi, des élus étaient présents sur place, notamment pour assurer un dispositif d’accueil destiné à informer et recueillir les observations des riverains concernés.
 
À partir de ce lundi 25 février matin, un point d’accueil dédié devrait être mis en place dans le hall du centre administratif afin de poursuivre la collecte des informations et des observations. Ce même jour, des équipes des Charpentiers de Paris devraient intervenir au numéro 20 de la rue au Pain pour étayer le bâtiment afin de le sécuriser.
 
 
Circulation interdite rue au Pain et déviations
 
Une rue au Pain très impactée par cet événement. Depuis le vendredi 22 février, le cheminement des piétons fait l’objet d’un aménagement à hauteur du numéro 20 et, jusqu’à nouvel ordre, la circulation de tous les véhicules, en dehors de ceux d’urgence, y est totalement interdite, tout comme le stationnement.
 
Autre point à souligner, la maison natale Claude-Debussy, dont les collections avaient été évacuées suite à la menace d’effondrement du numéro 34, ne devrait pas rouvrir ses portes au public avant le jeudi 7 mars à 14h.
 
 
24/02/2019

 

Retour à la page de la Fédération Ile-de-France Haute-Normandie Centre
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :