Votre contact

Départements : 02, 08, 10, 51, 52, 59, 60, 62, 80

Président :
M. Philippe MILLON

Secrétaire Général :
Mme Nadège HERISSON

Adresse :
22 rue de l'Hôpital Militaire
59000 LILLE

Coordonnées :
Tél. : 09 71 51 31 40
nord@scopbtp.org

En bref

Le 20/03/2020 - Un nouveau tournant en 2020

Basée à Lassigny depuis 10 ans, la SCOP Acroterre s’est fait un nom dans la construction écologique et performante de maisons et bâtiments en ossature bois dans la région. Lancés en 2018, les Studios Natura se retrouvent chez les particuliers et les professionnels en quête de nouvelles expériences habitables.
 


L'entreprise réalise 10 à 15 chantiers par an. © Acroterre
 

La maison en ossature bois est la plus répandue des techniques de construction en bois car elle s’adapte à tous les temps et à tous les styles. Débarquée en France il y a une dizaine d’années, elle est aujourd’hui prisée pour ses qualités écologiques, thermiques, environnementales et aussi architecturales, même si le domaine de la construction en bois ne représente que 10% du marché global. Dans l’Oise, Acroterre a été créée il y a 10 ans par deux amoureux de l’environnement et de la construction durable, Hervé Piault et Damien Van Nes, et est dirigée par Damien Letourneur depuis 2019.
 
Au total, 180 chantiers ont été réalisés par cette entreprise artisanale, soit une réalisation de 10 à 15 chantiers par an, et 10 personnes y sont salariées. «Nous assurons le chantier de façon sur-mesure, explique Marc Patiou, l’un des commerciaux de la SCOP. Soit nous prenons en charge la partie conception, avec les plans, ou seulement la partie construction, ou les deux. Nous réalisons également les extensions de bâtiment. Nous avons un bureau d’étude en interne et toutes les ossatures sont fabriquées ici, à Lassigny.» Ces constructions en ossature bois se répandent dans les bâtiments publics ou privés, dans le secteur tertiaire et chez les particuliers. «L’ossature bois avec les isolants d’origine végétale insérés à l’intérieur du mur permet une isolation thermique performante, note le commercial. Les murs sont perspirants, et l’humidité générée par les occupants et les activités est plus facilement évacuée.»
 
L’ossature bois, une force thermique
 
Acroterre, c’est avant tout une entreprise artisanale qui exporte ses valeurs environnementales. Les murs de la maison à ossature en bois sont réalisés sur la base d’une structure constituée de membrures de bois espacées entre lesquelles sont placés les matériaux isolants. Ces derniers améliorent l’isolation en procurant un meilleur déphasage thermique, c’est-à-dire en permettant de ralentir les transferts de chaleur, notamment le rayonnement solaire estival. «Ce qui est l’inverse pour les constructions isolées avec des matériaux issus de la pétrochimie», note le commercial. Du côté des isolants, l’entreprise utilise de la ouate de cellulose de la marque vendéenne Igloo, de la laine de bois et plus récemment de la laine de paille, des matières naturellement isolantes.
 
Du côté du bois, l’entreprise exploite de l’épicéa des Vosges pour l’ossature, du sapin de Douglas, un arbre originaire d’Amérique du Nord désormais courant en France, le mélèze, un résineux provenant d’Europe de l’Est, et le cèdre rouge, un arbre majestueux et très robuste. «Ces essences sont parmi les plus résistantes pour les bardages extérieurs», note Marc Patiou. Pour ce qui concerne l’esthétique de la maison, les parements extérieurs peuvent, quant à eux, être en bois ou tout autre matériau, au gré des envies de chacun. L’ossature bois permet non seulement de bien isoler la construction, mais est aussi écologiquement vertueuse. «Elle consomme moins d’énergie à la fabrication. Un mètre carré de bois de construction consomme moins d’énergie qu’un mètre carré de parpaing. L’énergie grise consommée pour produire les matériaux est beaucoup plus faible», confie Marc Patiou. Avec 80% de consommation d’eau en moins, 65% de déchets en moins sur un chantier, 30% moins impactante sur l’épuisement des ressources et 60% moins impactante sur le changement climatique, la construction en ossature bois relève le défi énergétique.
 
Les Studios Natura, un nouveau concept 
 
Acroterre s’est diversifiée en 2018 avec ses studios en bois baptisés Studios Natura, de 12 et 18 m2, pour répondre à une demande de plus en plus accrue. Depuis 2019, ces studios en bois autoportants connaissent un fort succès et la demande s’accélère. «Nous livrons ces studios déjà montés et nous utilisons les mêmes techniques et les mêmes matériaux que pour nos constructions classiques», précise Marc Patiou. Ils sont livrés clés en main ou à finir d’aménager ; et, même une fois posés, ils restent transportables.
 
Cette nouvelle façon d’obtenir de l’espace est prisée chez les particuliers ou les professionnels, notamment du tourisme. «On peut réaliser un bureau dans son jardin ou un lieu de vie complémentaire à son habitation, précise-t-il. Les professionnels du tourisme, notamment ceux qui possèdent des gîtes, nous sollicitent. Soit nous livrons les studios non agencés, soit nous créons des pièces selon le besoin de chacun.» Pour l’heure, ces modulaires sont transportés et posés à l’aide d’un camion-grue dédié. L’objectif d’Acroterre pour 2020 est de concevoir une méthode de montage sur site pour répondre aux demandes situées dans des zones très urbanisées et inaccessibles au camion-grue, pour pouvoir, in fine, exporter son produit, son expertise et ses valeurs à plus large échelle.
 
 
20/03/2020
Retour à la page de la Fédération Nord
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :