Votre contact

Départements : 2A, 2B, 04, 05, 06, 13, 20, 83, 84

Président :
M. Jacques DI STEFANO

Secrétaire Général :
Mme Lea Boulet

Adresse :
8 rue des Fabres,
13001 Marseille

Coordonnées :
Tél. : 04 91 90 19 35
paca@scopbtp.org

En bref

Le 14/06/2019 - En Paca, la filière bois se met en ordre de marche

 
L’interprofession Fibois Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a organisé la première édition du prix régional de la construction. Les huit réalisations primées donnent espoir aux promoteurs du bois, engagés dans la relance d’une filière qui a peiné à s’organiser.
 
Lors de la première édition du prix régional de la construction bois, organisée ce 13 juin à Nice, l’interprofession Fibois Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a remis huit trophées à des réalisations remarquables. Le choix de la cité azuréenne n’est pas le fruit du hasard. C’est là, au cœur de l’Eco-Vallée Plaine du Var, que Nexity Ywood construit l’immeuble tertiaire en bois le plus haut de France.
 
La visite du chantier de construction de la tour de 35 m de haut figurait d’ailleurs au programme de cette journée organisée sous la houlette d’Olivier Gaujard, président de Fibois Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
Répondre à la demande
 
Pour le dirigeant du bureau d’études en structure bois, la journée avait une valeur particulière. Elle est une nouvelle manifestation de la volonté de l’interprofession de relancer une filière longtemps endormie en Paca.
 
« Notre interprofession est née il y a quatre ans. Elle est toute jeune. Nous faisons un focus sur la construction bois sans oublier l’énergie bois, l’industrie bois avec la papeterie, etc. Nous porterons aussi une attention particulière aux fonctions éco-systémiques de la forêt en tant que lieu d’accueil, paysage...», a déclaré au Moniteur Olivier Gaujard.
 
« Enfin, il s’agit de travailler à créer les outils de transformation du bois : les scieries, le séchage, le rabotage et le collage du bois. En Paca, on compte près de 25 scieries de petite taille. Elles ne sont pas en mesure de répondre à la demande de construction en bois dans le logement, les équipements publics », a-t-il poursuivi.
 
Cinq critères
 
Déclinaison du prix national qui récompense depuis 2012 les constructions bois françaises les plus remarquables, cette première édition régionale a distingué huit réalisations sélectionnées parmi les 34 candidatures sur la base de cinq critères :
 
- la qualité architecturale et insertion paysagère ;
 
- la qualité environnementale ;
 
- la créativité et innovation ;
 
- la performance technique du bois ;
 
- l’utilisation de la ressource locale.
 
La qualité des projets distingués donne du baume au cœur à Olivier Gaujard. « Cette première édition a montré qu’il existe des maîtres d’ouvrage qui désirent construire en bois, des architectes capables de concevoir en bois et des entreprises qui savent réaliser en bois. Le tissu existe mais il n’est pas encore suffisant », rappelle le président de Fibois.
 
Trois défis
 
Reste donc à relever trois défis : mobiliser les bois issus des forêts de Provence-Alpes-Côte d’Azur, donner les moyens aux acteurs de la région de transformer le bois localement et innover pour créer de nouveaux débouchés créateurs de valeur ajoutée pour ces bois.
 
Ainsi, le 12 juillet prochain, dans les salons de l’hôtel de région à Marseille, Fibois va organiser une journée consacrée à la valorisation du pin d’Alep, essence majoritaire sur le littoral provençal.
 
Le 24 octobre, à Gap, dans les Hautes-Alpes, la thématique portera sur la rénovation des bâtiments avec un focus sur l’immobilier de tourisme.
 
Troisième région française en termes de surface boisée avec 1 million d’hectares, Provence-Alpes-Côte d’Azur souffre de la grande diversité des essences et d’une qualité moyenne de la ressource. « Nous avons un autre défi à relever : celui de valoriser les ressources locales avec des moyens modernes et cela en équipant les entreprises, par exemple, de machines les plus récentes à commande numérique », conclut Olivier Gaujard.
 
 
 
Palmarès du prix régional de la construction bois Paca 2019
 
 
Dans la catégorie « Habiter une maison » :
 
1er prix : La Maison Ouane à Avignon (Vaucluse)
Maître d’œuvre : Azalbert Architecte (Vaucluse)
Bureau d’études structure : E. Tech. Bois
Entreprises bois : Thomas Chirouse et Halory Ledaguenel
 
Mention qualité environnementale : La Maison à Cadolive (Bouches-du-Rhône)
Maître d’œuvre : Olivier Moreux
Entreprise : Scop Triangle
 
Le Prix du jury est décerné à la Villa Kget à Ensuès-La-Redonne (Bouches-du-Rhône)
Maître d’œuvre : Bonte et Migozzi Architectes
Entreprises : Avenir Bois Construction, Grand Sud Agencement
 
Dans la catégorie « Vivre ensemble » :
 
Le Prix régional de la construction Bois : Eco Hameau les Colibres à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence)
Maitres d’œuvre :  Sylvie Détot et Bijan Azmayesh de l’agence Ostraka
Bureau d’études structure : E. Tech. Bois
Entreprises : Garcin Contruction bois, Les Arbres bâtisseurs et la menuiserie Jacky Lungo
 
Dans la catégorie « Se divertir, se cultiver » :
 
1er prix ex æquo :
Collège Arnaud-Beltrame à Pégomas (Alpes-Maritimes)
Maitre d’ouvrage : département des Alpes-Maritimes
Maitres d’œuvre : Billy et Goffard Architectes
Bureau d’études bois : Gaujard Technologie Scop
Entreprises : Sud-Est Charpente et TDA Charpentes
 
Gymnase Legta du lycée agricole Carmejane au Chaffaut-Saint-Jurson (Alpes-de-Haute-Provence)
Maitre d’ouvrage : conseil régional Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur / Area, mandataire
Maitres d’œuvre : Garcin et Coromp Architectes
Bureau d’études bois : E. Tech Bois
Entreprise : Garcin Construction Bois
 
Dans la catégorie « Travailler, accueillir »
1er prix : Siège du Parc naturel des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
Maitre d’ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc des Alpilles
Maîtres d’œuvre : Bresson Schindlbeck et Fabrica Traceorum
Bureau d’études structure : Gaujard Technologie Scop
Entreprises bois : Mouysset Frères et Atec Agencement
 
2e prix : Maison du tourisme du Queyras à Château-Ville-Vieille (Hautes-Alpes)
Maitre d’ouvrage : Communauté de communes de l’Escarton du Queyras
Maître d’œuvre : Atelier Garcin et Coromp Architectes
Bureau d’études structure : Millet
Entreprises bois : Alpes Méditerranée Charpente et Société alpine de menuiserie et agencement

 

14/06/2019

Lire l'article sur le site du Moniteur

Retour à la page de la Fédération PACA Corse
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :