Votre contact

Départements : 16, 17, 79, 86

Président :
M. Jany PERONNET

Secrétaire Général :
M. Pierre FONDARD

Adresse :
La Maison des Scop de Poitou-Charentes
7 bis rue Sainte Claire Deville
79000 NIORT

Coordonnées :
Tél. : 05 49 73 37 79
Fax : 05 49 73 16 20
scopbtp-poitou@scop.coop

En bref

Le 10/06/2020 - Emploi : la main tendue du charpentier de Mignaloux-Beauvoir aux laissés-pour-compte

Gérant de « Daniau et associés », une entreprise de charpente installée à Mignaloux-Beauvoir, Jean-Pierre Daniau s’attache à former les plus défavorisés à un métier difficile.
 
Jean-Pierre Daniau, dans son atelier à Mignaloux-Beauvoir : « J’ai toujours eu en apprentissage des gens délaissés socialement, des cas sociaux, des gosses en perdition. »
 
On a pris la flotte toute la semaine dernière… À l’heure de la pause déjeuner, cet ouvrier résume la pénibilité de sa profession de charpentier. « On fait un métier très dangereux où on est toujours dehors sur les toits en étant soumis aux intempéries, plus les charges… indique en écho Jean-Pierre Daniau, gérant de Daniau et associés, entreprise reconnue pour son savoir-faire à Mignaloux-Beauvoir. Beaucoup craquent au bout de deux ou trois années de boulot. Il faut des mecs au top, des sportifs. On travaille énormément sur la sécurité et je n’ai jamais eu à déplorer un accident grave. »
 
« On leur a mis un peu de lumière dans la tête »
 
Dans quelque temps, ce chantre de l’autorité partagée passera la main. « J’ai créé cette entreprise tout seul en 1987 avant de la transformer en Scop en 1994 où nous sommes sept associés. » À la tête d’un effectif de 17 à 25 salariés en fonction de l’activité, « dont un noyau dur d’une quinzaine d’ouvriers très stable ».
Dès qu’il s’agit d’assurer des chantiers supplémentaires, c’est un véritable casse-tête pour le dirigeant. « Il n’y a personne d’expérience ou qui a envie de se qualifier sur le marché de l’emploi. Déjà, qu’on n’a pas d’encadrant… » Que préconiserait-il pour remédier à cette pénurie ? « Il faudrait arriver à donner de la passion pour ce métier très attrayant. »
Pas une jolie formule en l’air. Jean-Pierre Daniau fait parler sa fibre humaniste et montre l’exemple. « J’ai toujours eu en apprentissage des gens délaissés socialement, des cas sociaux, des gosses en perdition. On leur a mis un peu de lumière dans la tête. » Comme ce jeune sorti des rues de Kinshasa au Congo, « qui était illettré ». « Quand il est parti après son contrat de trois ans, il savait lire, écrire, dessiner un plan », apprécie le formateur.
 
« Moriba, un surdoué »
 
Qui considère déjà comme « une réussite » l’intégration de Moriba, un migrant qu’il a pris sous son aile l’an passé. « Je l’ai rencontré à l’Auberge de Jeunesse de Poitiers où il était hébergé, raconte le dirigeant. Il est venu à l’entreprise pour une découverte de trois jours et cela lui a plu. C’est un garçon adorable, très intelligent, un surdoué avec le côté créatif de l’Afrique. Il a rejoint les Compagnons du Devoir à La Rochelle. Les retours sont excellents, Moriba est moteur dans le groupe. » De quoi lui voir un avenir prometteur. « Il peut faire un bac pro et possède la capacité de devenir encadrant. »
 
 
10/06/2020
Retour à la page de la Fédération Poitou-Charentes
separateur


Accès rapide espace adhérent

Pour accéder à votre espace adhérent, cliquez sur le bouton ci-dessous :