Travail illégal sur les chantiers : début du déploiement de la carte BTP mercredi
 
 
La ministre du Travail, Myriam El Khomri, annonce, dans un communiqué, la publication mardi 21 mars de l'arrêt lançant le déploiement de la Carte BTP dans toute la France. Ce déploiement commencera mercredi 22 mars. Le dispositif concerne 500 000 entreprises et 2,5 millions de salariés, d'après le ministère.
 
La première zone géographique concernée par cette carte BTP sera le quart sud-ouest de la France, puis la zone centre-est, suivie des régions sud-est, nord-ouest, puis l'Ile-de-France.
 
L'employeur risque 2 000 euros d'amende
 
"La carte professionnelle est le fruit du travail conjoint mené depuis plusieurs années par les professionnels des secteurs du bâtiment et des travaux publics du BTP, en particulier les grandes fédérations (FFB, CAPEB, Scop BTP, FNTP, Prism’Emploi,…) et les services de l’Etat pour lutter contre le travail illégal", précise le texte.
 
La Carte BTP sera dotée d'un QR code, que l'inspecteur du travail pourra flasher, afin d'obtenir tous les renseignements qu'il juge nécessaires sur le salarié, ainsi que sur l'entreprise qui l'emploie et le chantier sur lequel il travaille. Selon le ministère du Travail, en cas de non-déclaration, l'employeur risque 2 000 euros d'amende par salarié, dans la limite de 500 000 euros par employeur.
 
 
21/03/2017